Le blog de l'être conscient – Des chroniques qui peuvent vous changer la vie

coureurs à pieds

Comment soulager la tendinite du tendon d’achille, au-delà du symptôme ?

Bonjour à tous,

Je vais, dans cette nouvelle chronique, vous aider à soulager la tendinite du tendon d’achille et vous donner les 7 étapes pour comprendre la cause profonde de se déséquilibre, afin d’y remédier définitivement.

 De nombreux sportifs souffrent ou ont souffert de ce problème et quelquefois de manière répétitive, et ces quelques éléments vont certainement pouvoir amener une compréhension au-delà du symptôme.

Il est vrai que le 1er reflexe que nous avons pour soigner la tendinite du tendon d’achille est de nous précipiter chez le médecin afin qu’il fasse en sorte de nous départir de la douleur. Mais, quelquefois cela n’est pas suffisant, et nous voyons la tendinite aller et venir, et parfois s’amplifier malgré tous les traitements proposées. Soigner la tendinite du tendon d’achille n’est pas toujours chose facile.

Si nous associons aux traitements médicaux la compréhension du symptôme, et la prise de conscience de la cause profonde de ce déséquilibre, cela nous permet d’augmenter considérablement les chances de retrouver la santé plus rapidement, ainsi que la non récidive.

Lorsque l’on ressent des douleurs, que notre corps nous fait souffrir ou encore qu’une maladie ou un mal être s’installe, c’est que ce corps s’exprime et tente d’être entendu.

En étant à l’écoute du symptôme, on peut décoder le message caché derrière le dysfonctionnement du corps.

Tout ce qui est refoulé, tu ou nié a une action déstabilisante sur notre santé. La douleur, la maladie ou le mal-être sont considérés comme des signes avant coureurs de la rupture de l’harmonie dans notre corps, faire disparaître ce signal sans en chercher la cause correspondante revient à faire taire l’alarme d’un détecteur de fumée sans se préoccuper du foyer qui l’a déclenché.

Les 7 étapes

I – Reconstituer l’histoire de la tendinite du tendon d’achille

Il faut remonter autant que possible aux premiers symptômes pour se départir de la tendinite du tendon d’achille. Pour cela, j’utilise des clés qui permettent de faire des liens et de retrouver la cause profonde. Pour commencer, et pour une meilleure compréhension, attardons-nous sur  quel est le rôle et la fonction de l’organe qui est affecté ?

II -Qu’est-ce qu’un tendon ?Achilles-tendon-function

Le tendon est ce qui relie le muscle à  l’os, comme nous le voyons sur cette image. Il a pour fonction de stabiliser l’articulation osseuse avec l’aide du muscle auquel il est lié. Il permet aussi de transmettre les forces musculaires aux pièces osseuses.

En métaphysique, on dira qu’il représente le lien, notre engagement, puisqu’il relie un muscle à l’os.

III – Qu’est-ce que le tendon d’achille et qu’elle est sa fonction ?

Le tendon d’Achille est un tendon plat et très épais qui relie les muscles gastrocnémiens et le muscle soléaire à l’os calcanéum. Son rôle est d’élever le talon au cours de la marche.

Le tendon d’achille permet d’emmagasiner de l’énergie lors du posé du pied, pour la restituer ensuite lors de la propulsion ce qui permettrait d’économiser 50% du coût métabolique de la course à pied.

tendinite tendon d'achilleIV – Qu’est-ce que la tendinite ?

La tendinite est une inflammation d’un tendon. En métaphysique, la tendinite exprime une colère vécue ou qui a été vécu. (Comme bien souvent toutes les maladies terminant par « ite ») L’inflammation, elle, peut-être due à une émotion qui a eu pour conséquence d’amplifier l’action du système sympathique.

Elle a, ici, un rôle de réparation et de défense des tissus suite à une agression. Tout ceci ce passe inconsciemment.

Lorsque nous vivons une grande colère, Colèrenotre rythme cardiaque augmente, notre circulation sanguine s’intensifie. Selon son intensité, cette colère va générer une augmentation de chaleur dans l’organe concerné et se traduire par des sensations de brûlures, un gonflement des tissus concernés. Ici, le tendon d’achille.

V – Quand a débuté la tendinite ?

Demandez-vous si quelque temps avant les 1ers symptômes, vous auriez vécu une situation, un évènement qui aurait pu vous perturber.

 VI – Comment vous êtes-vous senti dans cette situation ?

Suite à cet évènement ou cette situation, auriez-vous ressenti une certaine colère après vous, après quelqu’un d’autre, ou après cette situation ?

Dans le cas précis d’une tendinite au tendon d’achille vous pouvez vous poser cette question :

« Se pourrait-il que j’ai la volonté d’avancer mais également la peur de ne pas y arriver » ?

ou encore

« J’ai la volonté d’y arriver, mais je n’ai pas tous les moyens pour le faire et se pourrait-il que cela me freine ? »

VII – La libération émotionnelle

Une fois la cause identifiée et reconnue, il est alors possible de passer à l’étape suivante. Il s’agira ici de libérer les émotions négatives en rapport avec la situation vécue. A cette situation ou cet évènement, vous avez donné une interprétation ou une compréhension qui ne nous est pas favorable. Parce que la mémoire émotionnelle ne fait pas la différence entre le réel et l’imaginaire, vous allez pouvoir donner une autre interprétation plus favorable à la situation négative que vous avez vécue. Cela ce fait en état de détente, les yeux fermés, en revivant la situation négative et en la revivant comme si vous y étiez, en lui redonnant une interprétation positive. Ensuite, les choses peuvent rentrer dans l’ordre plus facilement.

Conclusion :

La peur et le manque de confiance en soi peuvent faire naître des douleurs dont nous pourrions nous passer.

Comme le dit le Dr Edouard Bach : « La souffrance est un correctif qui met en lumière la leçon que nous n’aurions pas comprise par d’autres moyens et elle ne peut jamais être éliminée, tant que cette leçon n’a pas été apprise. »

Mais lorsque nous faisons les choses avec tout notre cœur, que nous sommes dans le juste et à l’écoute de nos besoins, rien ne peux venir freiner notre élan.

Et moi, je dirais ceci : « La pleine conscience met en lumière la leçon que nous devons apprendre sans avoir besoin de souffrir ».

A méditer…

Voici donc les 7 étapes qui pourront vous ouvrir des pistes d’introspection dans la recherche de la cause probable à votre tendinite du tendon d’achille.

Bien évidemment, si vous avez apprécié cette chronique, vous pouvez laisser vos commentaires en bas de cette page et nous partager également vos expériences.

Pour une aide personnalisée

Si vous êtes loin de mon cabinet, je peux vous apporter une aide personnalisée en ligne. Pour cela 2 possibilités s’offrent à vous :

  1. Via Skype (Cliquez sur Skype pour plus d’infos)
  2. Ou alors il suffit de cliquer sur le petit widget en bas à droite intitulé « Aide en ligne, laissez nous un message ». Si je ne suis pas dispo, laissez moi les infos en remplissant le petit formulaire.

Je vous dis à très bientôt pour une prochaine chronique,

Et prenez soin de vous,

Mano.

Commentaires sur: "Les 7 étapes pour soulager la tendinite du tendon d’achille chez le coureur à pied" (46)

  1. A mediter sans aucun doute

  2. Merci pour cet article , j’avais déjà identifié intuitivement que mes douleurs aux pieds depuis 6 mois étaient liés à une envie d’avancer freinée , ce matin mon médecin a mis un nom à ces douleurs : tendinites aux tendons d’Achille , je cherche et tombe sur votre article . Et là surprise , je n’avais jamais cherché à identifier l’événement clé , voilà qui est fait , tout est clair pour moi . Reste à savoir si je vais être capable d’en tirer les bonnes leçons !

    • Avoir identifié l’évènement clé est une grande étape. Bravo à vous. Ensuite, il faut simplement laisser le temps au temps ou se faire aider par un thérapeute.

  3. Vraiment intéressant…..je me sens concernée par
    « Se pourrait-il que j’ai la volonté d’avancer mais également la peur de ne pas y arriver » ? ????

  4. Il y a 2 mois, j’ai eu une tendinite au poignée droit, qui reste encore sensible.
    Depuis hier j’ai une tendinite au talon d’Achille .
    Je pense avoir trouvé la cause e ces maux .
    Que faut-il faire ?
    Merci

  5. Bonjour, est ce que la chirurgie est envisageable ? :
    « Si ces traitements ne font pas améliorer les symptômes, vous pouvez avoir besoin de la chirurgie pour enlever les tissus enflammés et les zones anormales du tendon. La chirurgie peut également être utilisé pour enlever l’éperon osseux qui est irritant du tendon. » source : Tendinite d’Achille

    • Le mieux est de trouver la cause profonde et d’y remédier pour éviter la récidive. La chirurgie vient en dernier recours quoi qu’il en soit.

  6. rickebusch said:

    bjr je souffre d une tendinite du talon d achile et avais pense aussi que sa venais de contrarietes constante mais comment en sortir meme si je sais ce qu il ne va pas ? et pk les médecins nous donne des médicaments ou infliltration au lieu de cherche le pourquoi ?

    • Bonjour, je vous réponds en message privé ; ici se serait trop long.

      • Vraiment très intéressant, mais comment rendre ce qui est négatif en positif ?
        La mémoire émotionnelle ne fait pas de différence entre ce qui est vrai et faux Ok, mais dans mon cas ce n’est pas possible ce qui est reste ce qui est. Transformer, ou oublier n’apporte aucune leçon, mais j’ai besoin d’oublier pour avancer.

      • Bonjour,

        Effectivement Patrick, ce qui est reste ce qui est, mais c’est l’interprétation (négative) que l’on en a fait à l’instant T qui se transforme pour devenir quelque chose de plus positif et qui nous permettra d’avancer.

        Bien à vous,

        Mano.

  7. Bonjour,suite à deux tendinites(une à chaque épaule),j’attaque le 5ème mois d’arret.Ces tendinites,j’ai attendu1an avant d’accepter de m’arreter et de me soigner,la douleur était trop intense,je n’avais plus le choix!depuis plus d’un an,je ne peux plus ni sculpter,ni peindre(mes passions).La seule chose que la kiné ait accepté que je fasse,c’est un peu de marche tres soft(45mn max),Je marche habituellement beaucoup et j’ai toujours fait du sport!la meditation et la relaxation m’intéressent réellement et j essaie de les pratiquer! votre article m’a interpellée!ces minis marches et cette sédentarité je les vis mal!j’ai un projet de formation qui me tient à cœur et actuellement je suis bloquée!j’ai du mal à prendre qq minutes pour etre avec moi meme pourtant j’ai du temps!auriez vous un petit conseil pour m’aider à avancer?

  8. oups,j’ai oublié de dire que depuis2semaines,pendant une de ces petites ballades,je me suis offert une tendinite du talon d’achille!beaucoups d’idées se déclenchent aux vues de votre article!!!

  9. Merci beaucoup pour ces explications très détaillées et précises. Je constate une particularité dans les tendinites que j’ai aux deux talons: dans les deux cas, l’enflure se situse exclusivement du côté extérieur du talon d’achile. Je crois qu’il doit y avoir une nuance dans le décodage. Pouvez-vous m’éclairer?
    Merci à l’avance.

    • Bonjour Céline, pour vous éclairer le pied gauche est relié au passé et le droit au présent. Peut-être qu’un sentiment ressenti par le passé se réveille-t-il aujourd’hui ?

  10. Bonjour ,
    Ayant une sensation de brûlure derrière le talon depuis quelques semaines , je venais chercher quelques infos sur le sujet sur le net et je tombe sur votre article !
    En effet , certains événements ont eu lieu dans ma vie ces derniers temps , mais je n’arrive pas à me souvenir si la douleur est apparue juste à ces moments-là … Mais merci beaucoup pour ces possibilités .
    Vous dites que le pied gauche correspond au passé , et là je vous crois vraiment , car les choses qui me sont arrivées y sont liées , mais je ne peux pas m’étendre ici sur le sujet .
    Merci pour ces suggestions en tout cas .

  11. bonjour
    j’ai eu une rupture partielle du tendon d achille il y a 6 ans en jouant au volley ball suite à la réception d’un saut pour laquelle j’ai eu une bonne rééducation suite à un platrage en « equien »
    depuis ce temps, je continue à pratiquer mais j’ai toujours des douleurs à la chauffe puis le lendemain du match ou de l’entrainement des douleurs et raideurs…
    ce samedi je me suis un peu croqué la cheville mais j’ai fini le match mais je boitais un peu…
    le lendemain gros hématome au niveau de l’insertion.. et je boite bas…je le sens mal…j ai glacé et mis du flector….que me conseillez vous?

    • Bonjour Vincent,

      Sans aucune hésitation, consultez votre médecin.
      Avez-vous suivi les étapes de l’article ci-dessus ? Il vous donnera des éléments de réponse à ce problème récurrent.

      Bon rétablissement,

      Mano.

  12. Bonjour, je rebondis sur le dernier commentaire pour vous faire part d’une situation particulière: suite à des tendinites bilatérales qui duraient depuis quelques mois, j’ai eu une rupture totale du tendon d’achille gauche le 21 Octobre, date de mon anniversaire (!), qui était pourtant celui qui était de loin le moins douloureux. Le problème est que je ne trouve, du moins au niveau conscient, aucun sentiment « de ne pas y arriver ». Quel est le sens symbolique, métaphysique, de la rupture de ce tendon? Croyez-vous que le jour soit une coïncidence?
    Merci pour votre article!

    • Bonjour Frédéric,

      Se pourrait-il que vous ayez le désir ou que vous ayez eu le désir de rompre avec un milieu ou une personne exerçant une influence ou une autorité sur vous ?

      Bien à vous,

      Mano.

  13. Merci pour votre réponse rapide.
    C’est étonnant!
    J’ai en effet quitté mon emploi de professeur au 1er septembre pour me consacrer à mes études favorites. Pourtant je l’ai fait avec grand plaisir! Pourquoi mon corps a-t-il besoin de vivre physiquement cette rupture? Aucun sentiment négatif n’était associé à cette rupture professionnelle. Comment alors régler le problème? Et le fait que mon tendon ait rompu le jour de mon anniversaire, dois-je l’interpréter?

    Bien à vous

    • Vous avez quitté votre emploi de professeur ok, mais comment vous sentiez-vous dans cet emploi ?

      • Bonjour, j’étais tout simplement lassé par cet emploi et je commençais à trouver difficile de concilier concomitamment mes études et mon métier professeur, car cela faisait trois ans que cela durait. J’avais donc hâte de passer à autre chose. Mais je comprends pas vraiment le lien avec ma rupture de tendon… Après 7 ans d’enseignement, cela a certes perturbé mes repères, mais j’étais tellement heureux de me consacrer enfin à ces études!

      • Bonjour Frédéric,
        « Heureux de vous consacrer à vos études, oui, mais lassé de concilier vos études à votre métier ». L’inconscient parle à travers les maux du corps. Peut-être n’attendrez-vous plus autant de temps pour être et faire ce que vous souhaitez vraiment… Aujourd’hui vous êtes peut-être simplement sur la voie de la guérison.

  14. Ferreira Marie-Claude said:

    Bonjour j’aurais besoin de vos conseil.

    J’ai une douleur au pied droit au talon et le creux du pied.

    On ma dit que c’était une tendinite, j’ai fais faire des semelles mais rien n’y fait. Ma douleur a disparut pendant quelque temps, mais ma douleur est revenue après une colère contre une personne. Rechargement de semelles cela fais une semaine et hier presque plus mal !!! Hier je me suis énervée contre ma fille et je me réveille ce matin avec une douleur a ne plus pouvoir poser le pied part terre… Avez vous des conseils à me donner ??

    Merci beaucoup et bonne soirée

    • Bonjour Marie-Claude,

      La colère est une émotion, et on arrive plus facilement à mettre un nom dessus parce qu’elle se voit, mais elle est la conséquence d’un sentiment. Un sentiment se ressent et est plus enfoui en soi. Pour trouver la cause de cette émotion, il faut retrouver le sentiment qui en est l’origine. Le conseil que je peux vous donner est de chercher quel est le sentiment qui se cache derrière cette colère. Une fois le sentiment retrouvé, il sera bon de travailler sur la situation qui est à l’origine de ce sentiment.

      Bien à vous,

      Mano.

  15. Bonjour Mano,

    Cela fait près d’un an que mon tendon d’achille (droit) me fait régulièrement souffrir…
    J’ai lu avec intérêt votre article, et je me suis sentie concernée mais comment mettre le doigt sur ce qui aurait pu provoquer cette douleur? En effet, plusieurs évènements auraient pu à cette époque en être la source (tensions au boulot, examen permettant l’acquisition d’un nouveau diplôme,pratique intensive de marche à pied,…)
    En écrivant le message, je me demande si ce n’est pas cet ensemble qui serait à l’origine des douleurs…

    Merci pour cette prise de conscience!

  16. Bonjour Mano,

    Vos conseils ont éveillé mon intérêt! J’ai depuis 3 mois un kyste au niveau du tendon d’achille droit, localisé plutôt vers l’extérieur du pied avec des douleurs au contact des chaussures ou lorsque mon pied est trop à plat.
    Je suis très sensible à vos conseils car l’apparition de cette tendinite coïncide avec un changement dans ma vie professionnelle et une décision importante que j’ai due prendre qui pourrait être l’élément déclencheur. Mais comment gérer cette émotion et la transforme positivement? Je pensais, avant de vous lire, contacter un acupuncteur, qu’en pensez-vous? Faut-il passer par la case thérapie ou des séances de yoga ou sophrologie suffiraient-elles?

  17. bonjour,
    Ma cousine ma envoyée votre article, car cela fais un an que j’ai une tendinite chronique au tendon d’achille au pied gauche. les douleurs sont en non stop, du lever jusqu’au coucher…
    J’ai été diagnostiqué Spondylarthrite ankylosante par un rhumato, et la récemment un autre vient de me dire que c’est faux !!!
    Moi dans tout cela je souffre sans arrêt, et je ne sais plus quoi faire, ni que penser ???
    Pouvez-vous me venir en aide ??
    Merci beaucoup

  18. Article trés pertinent, j adhère totalement au concept.
    Je souffre des tendons d Achille une tendinite pour chaque tendon pas de jaloux !
    Je pense avoir identifié la cause, et vais tenter de revivre cet évènement en lui associant des images positives.
    Une question cependant :pourquoi une tendinite de chaque côté , bien sûr le côté gauche (l ‘ évènements qui a provoqué l inflammation appartient au passé) donc le tendon gauche va le réveiller , mais quel lien avec le présent ?(puisque le tendon droit souffre lui aussi )
    Merci encore de vos explications et de vote aide .

    • Bonjour Serge,

      Le tendon droit est aussi touché certainement parce qu’une situation ou un évènement du présent à réveillé un sentiment du passé ou un sentiment vécu par le passé à été réveillé par une situation du présent. Tout est lié vous savez ! Tout cela se passant au niveau inconscient, vous ne vous en rendez pas forcément compte, mais en cherchant bien on trouve très souvent la relation.

      Bien à vous,

      Mano.

  19. Geneviève said:

    Bonjour Mano,

    Quel bonheur de tomber sur votre article aujourd’hui! Je souffre depuis 2 semaines d’une tendinite au talon droit et je peux clairement identifier ce qui s’est passé pour que ce mal apparaisse. Pouvez-vous m’éclairer pour la prochaine étape?
    Je compte bien mettre tout en œuvre pour remédier à ce problème. Merci à l’avance de votre réponse.

  20. Âgé de 40ans, je suis coureur, de bon niveau, depuis 25 ans, mais je suis embêté avec des tenditines aux 2 tendons d’Achille depuis une dizaine d’années. Et cela me contraint à cesser régulièrement l entrainement. Pouvez vous m aider à chercher la cause, si elle n est pas que mécanique ?
    D’avance merci.

  21. Melianne said:

    Bonjour

    j’ai une tendinite au talon gauche, ce n’est pas la première fois. Je me suis reconnue dans cet article, énormément, lorsque vous parlez de colère.Je sors d’un événement marquant et qui me laisse avec beaucoup de colère et d’émotions.Comment faire pour guérir mon pied ?

  22. Bonjour,

    Je trouve l’article intéressant, mais étant donné que je souffre aux deux tendons depuis quelques mois, j’ai du mal à identifier la cause probable. Approchant de la quarantaine et pratiquant toujours pas mal de sport, j’ai mis ça sur le compte du vieillissement du corps et de la fatigue provoquée par le sport et par les enfants. Pourriez vous m’aiguiller d’avantage svp ?
    Merci d’avance

    • Bonjour Mylène,

      Je vous demande de vous mettre au niveau de votre coeur et non au niveau du mental pour répondre aux questions suivantes… Cela veut dire de ne pas chercher la réponse avec sa tête, mais plutôt avec son coeur.

      Vous dites approcher de la quarantaine… Ce n’est pas vieux pour faire du sport, il y a des personnes de 80 ans et plus qui font encore du sport, seulement elle le font en fonction de leur moyen et juste pour le plaisir de garder la forme. Alors, la question qui me vient est : Se pourrait-il que vous ayez peur de ne plus être suffisamment performante ? Demandez-vous pourquoi vous faîtes du sport ? Est-ce pour performer ou est-ce par pur plaisir ?

      Bien à vous,

      Mano.

  23. David pasquier said:

    bonjour je souhaite me préparer pour un marathon et je m entraine régulièrement depuis 6 mois mais des que je m entraine plus assidument j ai une douleur au tendon d Achille droit ce qui m oblige a m arrêter completement. Je suis aller voir dentiste, podologue, ostéopathes mais cette douleur est récurrente. Pouvez vous m aider. Merci

    • Bonjour David,

      Vous dites préparer un marathon et dès que vous vous entrainer plus assidument vous avez une douleur au tendon d’achille droit. Alors se pourrait-il, David, qu’il y ait une peur de ne pas être assez performant ? Peut-être vous en demandez-vous trop ? C’est comme si il y avait d’un côté la volonté d’y arriver et de l’autre la peur inconsciente de ne pas y arriver… Vous comprenez ?

      Bien à vous,

      Mano.

  24. Bonjour,
    Je souffre d’une tendinite bilatérale des tendons d’Achille. Suite à une rupture qui ne s’est pas bien passée et à un début de période de vacances, j’ai voulu me consacrer à ma remise en forme et je me suis concentrée sur mon sport (capoeira à raison de 4 fois par semaines et course à pied 1 fois par semaine.) je ne me sentais pas brusquée dans cette démarche et j’avais une volonté forte d’avancer. Je viens de prendre conscience après 3 semaines de douleurs que mon corps ne voulait pas suivre et que j’étais en colère contre mon ex, contre moi et je me sentais trahie par mon corps.
    Je comprends seulement aujourd’hui qu’il a mis le ola pour que je prenne réellement soin de moi et je dois accepter de prendre mon temps. C’est assez frustrant car j’ai été dans l’incapacité de pratiquer mon sport pendant plus de 3 mois cette année suite à une épaule déboutée en pratiquant la capoeira et après avoir été renversée par une voiture un mois après.
    Je pensais sincèrement que les grandes vacances allaient être le bon moment pour reprendre mon rythme mais je constate que non.
    L’inconscient sait ce dont le corps à besoin et se moque de ce que l’on veut. C’est difficile à accepter et je sens qu’il va me falloir du temps pour me remettre de toutes ces étapes traversées.
    En tour cas, j’ai été ravie de lire votre article et de sentie qu’il correspond à ma propre démarche d’analyse. Mon corps ne veut plus avancer, je ne vais pas reculer mais faire une pause et faire le tri !
    Merci encore et J’espère sincèrement m’en remettre (ce dont je doute une peu parfois, d’où le lien à renouer avec moi-même. Je ne me suis pas du tour écoutée lorsque j’étais avec mon ex pendant 9 mois. C’est s’ignore trop longtemps et ça fait des dégâts…)

    Bonne continuation.

    Kelayne

  25. Bonjour,
    Effectivement, la démonstration est très intéressante.
    Pour mon cas, je souffre de tendinite au tendon d’achille depuis une petite 10° d’années avec des hauts et des bas.
    Or mon profil psychologique correspond bien à celui décrit dans l’article avec des doutes, colères, frustrations et la volonté de cacher tout ça.
    Après reflexion, je trouve l’analyse très pertinente. Maintenant, il faut trouver le moyen de sortir de cet état psychologique, ce qui me serait profitable à tous points de vue. je pense qu’il faut être zen, prendre du recul, accepter l’imperfection chez soi et chez les autre, réduire ces objectifs…… plus facile à dire qu’à faire.

    je cotoie également des coureurs à pieds qui souffrent de tendinites et qui se font soigner – sans résultats- par la médecine traditionnel voire la chirurgie. Mais ça ne me parait pas facile de leur dire de chercher plutôt dans une origine psychologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>